Grève de la faim pour fermer l’élevage de singes pour les labos

Lettre ouverte des grévistes à l’attention de Monsieur le Président de la République, François Hollande

Monsieur le Président,
Nous vous informons qu’à compter du samedi 16 mai 2015, deux personnes sont en grève de la faim pour revendiquer la fermeture du centre de primatologie de Fort Foch à Niederhausbergen, près de Strasbourg. Les singes en provenance d’Asie et de l’île Maurice sont revendus aux laboratoires de vivisection et doubleraient en quantité suite à l’autorisation d’extension du centre accordée par le préfet du Bas-Rhin. Nous désapprouvons totalement cette décision irresponsable favorisant l’import-export de singes car l’expérimentation animale est en recul grâce aux méthodes scientifiques substitutives qui sont sans cruauté, plus fiables pour la santé humaine et beaucoup moins coûteuses. Cette extension doit être annulée immédiatement et Fort Foch doit donc fermer.
La grève de la faim stricte et pour une durée illimitée est entreprise à Strasbourg par Christophe Lepretre et Pamela Hamdi (ainsi que par 6 personnes depuis leur localité). Nous sommes tous déterminés à poursuivre cette action tant que l’extension sera maintenue.
En conséquence nous vous requérons, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir intercéder le plus rapidement possible (j’en suis en ce 10 juin à mon 26ème jour de grève de la faim…) pour annuler immédiatement l’autorisation d’extension de cette primaterie et de libérer ensuite les singes détenus captifs pour les replacer dans leur milieu naturel ou dans des structures d’accueil adaptées à leur bien-être.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre profond respect.
Pour les grévistes de la faim,
Christophe Leprêtre.
Président d’Animavie
Espérons que cette missive porte ses fruits et que leur mûrissement se fasse très vite !