La neige, c’est pour les touristes !

Il a toujours neigé l’hiver, en Savoie. En tout cas depuis pfff ! des dizaines et sans doute des centaines de lustres ! Si on cherchait bien, on pourrait trouver de la neige nichée au coeur des fibres de tout ce qui vit là-bas, animaux comme végétaux. Même les toits et les cheminées attendent chaque année son arrivée depuis presque que le monde est monde.

Mais cette année, voilà qu’elle n’a pas voulu venir. Ou si peu…
Tellement peu qu’André Plaisance, le maire de Saint-Martin-de-Belleville, demande aux habitants de la commune de ne pas skier pendant la deuxième semaine des vacances de Noël. Le peu de neige qu’il y a, il faut en effet – si l’on est un bon citoyen – la laisser aux touristes.

Hé ! C’est qu’ils rapportent du pognon, les touristes ! André Plaisance le dit clairement : « Pour offrir la meilleure qualité de ski à nos clients, nous sommes contraints de prendre des mesures de restriction de la fréquentation de notre domaine ». Un client, c’est sacré. Ça passe avant ceux qui se contentent de vivre leur vie en Savoie. « Nous avons beaucoup de clients qui viennent de loin et nous souhaitons privilégier leur satisfaction… ». Ben tiens !

Ça chauffe et la neige, cette poésie en flocons, vit ses dernières années.
Déjà, on la marchandise, on se l’arrache. Un ami me disait « Un pays qui vit du tourisme est un pays qui se prostitue. »
Ma pauvre et chère neige, tu n’es pas un terrain de jeu. Simple et si belle condensation de vapeur d’eau à saturation, tu es et restes un phénomène bien physique et bien naturel. Les touristes, tu n’en as rien à foutre.