Archives pour la catégorie Spécisme

Littéralement, le spécisme désigne toute discrimination d’un individu en raison de son appartenance à une espèce donnée.
En pratique, il s’agit de l’idéologie qui stipule que l’espèce humaine est supérieure aux autres espèces animales et légitime ainsi leur exploitation et leur oppression par l’Homme.

L’antispécisme, logiquement, s’oppose à cette idéologie.

Manifestation contre un élevage de cochons en Vendée

La construction d’une ferme-usine de cochons est en projet sur la commune de Poiroux en Vendée. Elle prévoit d’enfermer 900 truies et de faire naître 23 000 porcelets par an. Un collectif s’est constitué afin de contrer ce projet lugubre. Une manifestation a eu lieu le samedi 4 avril 2015 aux Sables-d’Olonne pour demander la suspension des travaux.
Plus d’infos sur la vie des cochons : http://www.l214.com/cochons
Galerie photos : http://animaux.l214.com/manifestation…

Salon de l’agriculture : Le petit garçon et la tête du mouton mort

Nous étions là quelques dizaines, ce 26 février 2015, avec nos tracts, nos panneaux, notre banderole et notre table de banquet, à l’entrée du salon de l’agriculture. Une bien étrange et bien triste table de banquet : y trônaient, au milieu de salades et de carottes, quelques têtes d’animaux morts à l’abattoir. Vache. Cochon. Moutons.
Autour de nous, c’était l’agitation permanente, les coups de sifflets régulant l’arrivée des nombreux (si nombreux !) visiteurs de ce salon du mensonge. Les sifflets, la police, le bruit des voitures et des bus. La grande ville si loin des réalités de l’élevage. Et puis le crachin et, en boucle, les cris des animaux assassinés dans les abattoirs.
Suite→

Salon de l’agricultueur 2015

Le salon de l’agriculture  s’apprête, une fois de plus, à ouvrir ses portes aux bouffeurs de bidoche et de pesticides.

Naïfs, indifférents, égoïstes, curieux qui ne savez rien et désirez apprendre ce que c’est qu’un œuf ou qu’un veau, soyez les bienvenus dans le temple de la malbouffe et de la cruauté.

Vous en ressortirez le bide plein de saucisses et le cerveau plein des mensonges qu’on vous aura débités à longueur de journée. Bien fait ! Vous n’aviez qu’à ne pas venir.
Suite→

Halal ET bio : cherchez l’erreur…

Vous la chercherez en vain : il n’y en a pas. Au mois d’août 2012, ECOCERT a, en effet, accordé la labellisation « AB » à la société Bionoor… qui vend – entre autre – de la viande donc, halal et bio.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, pour qu’une viande soit considérée comme halal ou casher (la version juive d’exactement la même chose), il faut que l’animal ait été tué en pleine conscience : sans ce qu’on appelle gentiment l’étourdissement.

Pour la feuille mutine, avec ou sans « étourdissement », la mort à l’abattoir c’est atroce et inacceptable.
Mais pourquoi rajouter de l’horreur à l’horreur ?
En quoi est-ce que le fait de savoir que les animaux qu’ils mangent sont morts lentement et en pleine conscience aporte-t-il quoi que ce soit aux personnes de religion musulmane ou juive ?
En quoi ?

Suite→

Manifestation à la Courtine contre l’élevage industriel dit « des 1000 veaux »

contre un projet de « centre d’engraissement » de 1 400 veaux par an, porté par un collectif d’éleveurs : la SAS Alliance Millevaches, sur la commune de St Martial Le Vieux, dans la Creuse.

Ce projet pourrait être subventionné à hauteur de 625 000 euros par l’Etat.

Le Groupe Les Mousquetaires Intermarché, via sa filiale viande, Jean Rozé, serait l’unique client du centre d’engraissement.

L’enfer de la prison et la mort à 7 mois, avec ou sans « étourdissement », c’est
NON NON NON !

Suite→

SCEA Ker Anna, une prison en Trébrivan

Trébrivan. Une commune des Côtes d’Armor. Village de Ker Anna.
En 2008, quatre éleveurs de porcs s’associent dans le projet d’ouvrir ce qu’ils appellent joliment une « maternité porcine ». Imaginez une sorte de camp de travail où chacune des truies qui y est enfermée doit mettre au monde tous les ans une vingtaine de porcelets. Ce qui fait, en l’occurrence, environ 23.000 porcelets par an. Ah oui, tout de même !

Suite→

La violence de l’humanisme

Humanisme« La violence de l’humanisme » (Éditions Calmann-Lévy, avril 2014)

(pourquoi nous faut-il persécuter les animaux ?)

Patrice Rouget s’attaque ici  à l’un des plus grands tabous de notre société : l’humanisme. Ce mot, dont se gargarisent la plupart d’entre nous, toutes opinions politiques confondues, n’est pourtant pas anodin : il cache en réalité une véritable philosophie. Suite→

Horreur sur les landes de Conwy

Un peu partout sur internet, depuis le début de l’année, on trouve, annoncée sur un ton léger et amusé, une consternante nouvelle : un chercheur en informatique de l’Université de Lancaster, Gordon Blair, a obtenu une bourse de presque 220 000 euros du « Conseil en recherche en ingénierie et sciences physiques du Royaume-Uni » pour équiper des troupeaux entiers de moutons de colliers qui seront autant de hotspots WiFi.
Ce projet, qui devrait durer 18 mois, sera mis en place à Conwy, au pays de Galles. Suite→

Vic, première corrida, première action abolitionniste

Le dimanche 25 janvier a eu lieu la première corrida de l’année en France, à Vic-Fezensac dans le Gers. Les puristes diront qu’il ne s’agissait pas d’une corrida mais d’une novillada puisque l’animal envoyé au massacre était un novillo, autrement dit un veau. Les hypocrites qui ont organisé ce supplice n’ont osé employer ni le mot corrida, ni celui de novillada. Ils ont annoncé un « gala taurin », lors duquel il y avait une « lidia d’un novillo ».

Compte-rendu complet sur le site du CRAC