Archives pour la catégorie Bouquins

Quand Fabrice parle à Raymond… (le dernier « Nicolino »)

vastemerdierUn beau matin, Fabrice Nicolino a croisé sur son chemin un certain Raymond, paysan né en 1924 à l’endroit où il a pu, disons quelque part dans notre belle France. Et il s’est mis en tête de lui parler à coeur ouvert, par écrit. Ça a donné un livre :
LETTRE À UN PAYSAN SUR LE VASTE MERDIER QU’EST DEVENUE L’AGRICULTURE
(aux Éditions Les Échappés)

Il lui a parlé de son métier, de l’agriculture… qui n’est pas seulement le métier de Raymond puisqu’elle nous concerne tous. De l’agriculture depuis – soyons précis – 1881. Ça n’est pas bien loin. C’était hier. C’était pourtant un autre monde.En 134 ans, une poignée de secondes, tout ou presque a changé. Et Raymond, qui écoute Fabrice lui conter l’histoire des paysans et de leur prise en otage par l’industrie au fil des décennies, ne répond rien mais son silence est dense et on sent bien qu’il est tout déboussolé par ce nouveau monde, même s’il s’y est plié.
Suite→

Insolente Veggie : le livre !

C’était un blog. C’est maintenant aussi un livre. Les éditions La Plage viennent de publier Insolente Veggie !

Insolente Veggie : le livre !

Il faut l’acheter, même si l’on connaît déjà bien le blog. D’abord, il y a plein d’inédits. Et puis, un livre c’est un voyage, avec un début et une fin, une logique, un rythme, bref ça forme un irremplaçable tout.

En bonne militante végane, Rosa B. a dû faire face, au fil des années, aux millions de lieux communs, pitoyables contradictions, dénis farouches, moqueries et autres agressions des « carnistes ».
Mais elle ne s’est pas contentée de les prendre en plein gueule. Elle les a analysés. Et c’est là que ça devient passionnant car rien ne lui échappe des mécanismes du spécisme, qu’ils soient conscients ou qu’ils le soient moins. Comme quoi la BD ça peut être aussi psychologie et philosophie.
Suite→

La violence de l’humanisme

Humanisme« La violence de l’humanisme » (Éditions Calmann-Lévy, avril 2014)

(pourquoi nous faut-il persécuter les animaux ?)

Patrice Rouget s’attaque ici  à l’un des plus grands tabous de notre société : l’humanisme. Ce mot, dont se gargarisent la plupart d’entre nous, toutes opinions politiques confondues, n’est pourtant pas anodin : il cache en réalité une véritable philosophie. Suite→

Un empoisonnement universel

Chimie-Nicolino« Un empoisonnement universel » (Éditions Les Liens qui Libèrent, septembre 2014)

Fabrice Nicolino raconte ici comment et pourquoi on a pu passer d’une science en quête de vérité : la chimie, à une industrie « en guerre non déclarée contre ce qui est vivant » et détaille – force études à l’appui – les multiples et désastreuses conséquences de cette fâcheuse mutation. Suite→